26/08/2014

Queens of the Stone Age



 Finie la déferlante du festival Rock En Seine ce week-end, les statues coiffant anciennement le fronton de l'ancien Palais de l'Industrie - d'où le nom de la scène attenante ;-)  -  lors de l'Exposition Universelle de 1855 à Paris vont retrouver le calme serein du parc de Saint Cloud...



A plus dans le bus !
***

21/08/2014

Downtown L.A



Downtown L.A est un endroit intriguant. Flanqué à l'est de la ville, ce quartier m'a tout de suite fait penser à La Défense. En fait, si on compare Los Angeles à Paris (soit les deux extrêmes en terme de densité urbaine...), c'est comme si vous retourniez le plan du grand Paris à 180°: le quartier d'affaire à Downtown à l'est, Hollywood comme "vrai" centre, quartier touristique et shopping, et les quartiers bobos/hipsters à Santa Monica et Venice à l'ouest...(imaginez le 11e et Montreuil à la plage !!)

Pour en revenir à Downtown, déjà on a pris un bus un samedi après-midi = but what a weirdo european idea ! Arrivés par la gare 2h après notre départ depuis Santa Monica, on s'est retrouvés au milieu des quelques gratte-ciels locaux (après avoir passé un quartier pâté historique), aux rues extrêmement calmes: il y avait une course de cyclistes...

 



La deuxième blague, c'est que Downtown est situé en partie sur une colline: les américains ne faisant fi de la topographie existante lors d'aménagements urbains (à quoi serviraient les freins à mains sinon?) il faut grimper sec, pour arriver à l'un des Graal architecturaux locaux: le Walt Disney Concert Hall réalisé par Frank O.Gehry.



C'est le deuxième bâtiment (sans compter celui bientôt fini à Paris) de Gehry que je vois, après celui du MIT de Boston (je pourrais faire un billet intitulé "Frank O.Gehry's buildings everywhere except at Bilbao" ). Et bon à savoir pour les bridesmaids, c'est un spot de photos de mariage.

Pour en revenir à Downtown, le quartier est donc organisé selon une trame de rues formant des dos d'ânes géants, ceinturé par des autoroutes et une rivière à l'est. Pour les piétons égarés (ouf !) il y a tout de même un petit funiculaire pittoresque datant de 1901 - Angels flight - qui amène sur une place postmoderne de toute beauté, composée d'une scène extérieure entourée par des bassins à débordement invisible, des fontaines et des gradins. J'ai une forme d'empathie pour ces endroits extrêmement dessinés qui selon moi font partie d'une époque révolue...




On est restés toute une journée à Downtown mais je pense en avoir eu qu'un aperçu (il y a des visites organisées pour voir les bâtiments art déco emblématiques) et le quartier est en pleine gentrification. Une chose est sûre, c'est que cet îlot isolé typiquement east coast contrastait avec le reste de la ville...











See u guys !
***




10/08/2014

Case Study Houses #8: the Eames house



Dans le cadre du programme des Case Study Houses, lancé au lendemain de la seconde guerre mondiale pour promouvoir l'architecture moderne et rationnelle, Charles et Ray Eames ont construit cette maison sur les hauteurs de Pacific Palisades, à Los Angeles en 1949. Elle était destiné à un couple de photographes, qui souhaitaient avoir un studio de travail à côté de leur habitation. Charles et Ray Eames ont donc conçu deux bâtiments reliés par un patio, en utilisant comme système constructif une structure métallique et modulaire.




La maison est situé à flanc de colline est complètement intégrée à son environnement, avec un travail sur les ouvertures et un jeu intérieur/extérieur tout en légèreté correspondant parfaitement au mode de vie californien.

A l'intérieur de la partie habitation, la décoration est très chaleureuse: elle est composée de tapis, d'objets dessinés par les Eames (of course !) comme les fameuses chaises, ou comme un plateau accueillant quelques plantes remarquablement judicieux, qui semble flotter au-dessus du sol...L'intérieur est conservé dans l'état (ce qui explique que si vous voulez visiter l'intérieur, il faut payer assez cher), mais cela permet d'en apprécier l'authenticité depuis l'extérieur...

















Bref, je ne peux que conseiller d'aller visiter cette maison !
Et pour plus d'informations: http://www.eamesfoundation.org/
Eames House, 203 N. Chautauqua Blvd. Pacific Palisades, California


(et je suis fan de mon flip book souvenir !!)

***


03/08/2014

L.A blues




Allez, c'est parti pour un mois d'août à Paris, ça peut être dépaysant aussi !
***

31/07/2014

Lac - Ma




Le LACMA (Los Angeles Couty Museum of Art) c'est un peu le centre Pompidou local à L.A, un endroit "culturel" (je mets entre guillemets car j'ai lu durant mon voyage le livre Amérique de Baudrillard...) où convergent tous les touristes européens qui se respectent (ironie). Les Angelinos y déambulent pour venir voir les différentes expositions temporaires ou pour se poser voir des concert de jazz à l'ombre des palmiers.
Au milieu d'un parc, le musée ressemble à un campus car il est composé de plusieurs bâtiments, près d'un lac où on découvrit un gisement de goudron et mazette - des squelettes de mammouth...


 

Comme on est aux États-Unis, le plus simple est d'arriver par le parking pour garer votre veau voiture, puis un ascenseur vous ramène sur la terre ferme promise en suivant l'ascension d'un palmier. Vous arrivez sur une plaza, où est installé un grand auvent qui fait office d'accueil et de "hub" vers les différents bâtiments. Le temps de faire les apprentis photographes dans l'installation connue du LACMA "urban lights" (reprenant tous les types de lampadaires de la ville) de l'artiste Chris Burden, il suffit par la suite de déambuler à travers les différents bâtiments du site.







 L'endroit a connu de nombreuses modifications et en connaîtra encore car l'extension du musée est  à l'ordre du jour (j'ai dû jouer plusieurs fois au jeu des 7 erreurs pour comprendre ce qui s'était passé depuis les années 60) mais j'ai trouvé un article qui vous résume tout cela ici, dans un article publié dans la revue Art Passions de décembre 2013. En tout cas, les bâtiments de Renzo Piano et l'utilisation de la couleur rouge pour signaler des éléments techniques et de circulation auront le mérite d'apporter un peu de cohérence à l'ensemble, et n'est pas sans rappeler une fois de plus Beaubourg ou la Villette à Paris...








 







Autre petite curiosité architecturale: les pavillons d'art japonais, dessinés par l'architecte Bruce Goff...qui présentent notamment une jolie collection de kimonos.





See ya !
***


LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...